Approcher les baleines à bosse de Madagascar

Voici un projet de voyage qui plaira aussi bien aux amoureux de la faune sauvage qu’à ceux qui ont une âme d’aventurier : l’île de Madagascar. Elle est déjà à elle seule une destination aux multiples richesses, mais chaque année, durant environ trois mois (de juin à septembre), un grand nombre de baleines à bosse viennent s’ébattre et mettre bas dans les eaux tranquilles de Madagascar.

La destination la plus courue : l’île de Sainte-Marie

L’île Sainte-Marie est une petite île non loin de la côte, à l’est de Madagascar. C’est un endroit atypique et authentique très apprécié des touristes. Le littoral y est magnifique et l’ambiance plus que tropicale. En plus, cerise sur le gâteau, c’est un site privilégié pour l’observation des baleines. En effet, ces grands mammifères apprécient les eaux assez calmes du chenal entre Sainte-Marie et Madagascar. De plus, Sainte-Marie est facile d’accès, grâce à une ligne aérienne quotidienne. Il existe également de nombreux hôtels et bungalows très confortables voire luxueux. Durant la période des baleines, la plupart des établissements proposent des excursions pour les approcher.

Une destination plus sauvage : la baie d’Antongil

La baie d’Antongil se situe sur la côte Est de Madagascar et c’est vraiment un endroit particulièrement adapté pour l’observation des baleines, d’autant plus que le cadre est magnifique. Cependant, l’accès est un peu plus compliqué. Il est nécessaire de rejoindre Maroantsetra en avion et de réserver bien à l’avance car les vols sont rares et souvent pleins. Cette petite ville dispose de plusieurs hôtels de qualité et c’est également le point de départ pour découvrir la réserve de Nosy Manga Be et le parc national Masoala, un des plus beaux espaces protégés de Madagascar. Cette destination s’adresse donc aux visiteurs qui recherchent l’authenticité de la vie locale et qui souhaitent aller au plus proche d’une nature encore sauvage.

This entry was posted in Afrique. Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL.

There are no comments yet, add one below.

Leave a Comment